Eclectisme, Art Nouveau, Art Déco à Binche

Lors de la conférence donnée par Melle Piérard à la tribune de notre société, le comité de la SAAMB a pris conscience de ce que peu de documents qui concernaient le patrimoine architectural binchois de cette époque étaient connus du public.

Nous nous proposons de combler cette lacune.

Voici les photos des immeubles ainsi que les commentaires qui les accompagnaient lors de la conférence.

« Binche comme la plupart des villes qui ont connu une certaine prospérité économique (ici l’industrie du vêtement) au 19e et début du 20e siècle possède des maisons cossues, construites au « goût du jour » par les maîtres du métier, les patrons, fabricants et marchands.
Une seule de ces habitations est reprise à l’inventaire du patrimoine monumental de la Wallonie tome 101, Hainaut-Thuin A-E (Binche p 135-217)
L’histoire de l’Art Nouveau et de l’art Déco binchois est donc à faire !
Qui a commandité la construction ?
Qui est l’architecte ?
A quelle date les travaux ont-ils commencé et sont-ils terminés ?
Quels sont les matériaux mis en œuvre ? Par les matériaux mis en œuvre il faut entendre ; pierre (origine), briques (naturelles, vernissées, enduites, peintes,…), tuiles ou ardoises de toiture, carreaux de céramiques, vitraux,verre clair (sablé, décoré)tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, importance du fer (poutrelle, grilles, résilles…)
Quel est le plan du bâtiment dont nous ne voyons que la façade ?
Quel éclairage naturel (zénithal) ?
Bâtiment isolé ou en groupe ?
Nous suggérons aux lecteurs du site de nous communiquer tout informations complémentaires.
Nous espérons que les matériaux que la SAAMB aura rassemblés pourront être utilisés par des étudiants en Histoire de l’Art pour un travail de mémoire. Ch Piérard»

Melle Piérard nous a suggéré de classer les photos et commentaires par détails morphologiques.

Art Déco massif

carlo-mahy5

Rue Carlo-Mahy N°5
Art déco, lourd et mal proportionné. Grande variété de baies, oriel à l’étage écrasant le rez-de-chaussée.
Briques et enduit peint sur briques ?
Décor sculpté (stuc ?)
Date : environ 1925-1930 ?

 

 

 

 

 

 

mariejose15

Rue Marie-José N°15

Art Déco tardif, lourd massif Pignon « compliqué » Variabilité des baies, ovale rectangulaires,
plein-cintre.
Date : environ 1930

 

 

 

 

 

Pignons sur rue

derave14Rue Derave N°14
Briques jaunes vernissées et pierre bleue. Loggia et balcon.
Façade en deux parties dont une travée avec porte, fenêtres au 1e et 2e étages,toit plat et partie principale, symétrique, ave rappel du pignon sur rue.
Datée 1903

 

 

 

 

 

 

burlet16Avenue de Burlet N°16
Style éclectique avec rappels de styles roman, gothiques,renaissant ; pignons à gradins sur rue et toit en bâtière au centre.
Briques ordinaires et vernissées blanches, porte en bois avec résille (métal ?) et vitrage.
Date : environ 1900

 

 

 

 

 

 

 

hurtebise2527

Rue d’Hurtebise N° 25 27
Eclectique avec rappels médiéval et renaiss. Briques et pierre, avec bandeau de pierre commun aux deux façades.
Toit en bâtière et pignons à gradins sur rue. Porte en bois à décor « parchemin » et résille métallique vitrée ;
Date environ 1900

 

hurtebise2527_p

hurtebise2527_f

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

deliegeEx Ecole moyenne rue Deliège
Style éclectique. Rappels Renaissance; pignon sur rue. Une travée étroiteavec portailet deux baies, toit en bâtière, plat; travée largeavec porte et baies et pignon sur rue. Briques, pierres, décor en relief (pierre sculptée ou stuc, peint ou céramique)
Date : 1893

 

deliege_f

 

 

 

 

 

 

 

 

Travées séparées de fonctions différentes

mariejose26Avenue Marie-José, N° 26
Bel exemple d’art Déco.
Façade et toiture en deux parties : travée étroite avec porte, oculus, fenètre à croisée fixe, toit à la Mansart. oriel et balcon (fer forgé). Pierre et briques enduites (et peintes), ardoises.

 

 

 

 

 
burlet24Avenue Burlet N°24
Deux travées inégales, l’une avec ported’entrée et une fenètre à chaque étage; l’autre symétriqueà l’axe central. Oriel au rez-de-chaussée, balcon; baies de dimensions variées.
Pierre et briques rouges- Porte en bois.
Date : en 1900

 

 

 

 

 

 

transvaal71Rue du Transvaal n°71
Deux travées:à droite, grandes baies à pignon sur rue, à rempants lisses; à gauche perron, porte d’entrée et baie d’étage.
Briques ordinaires; peu de pierre; poutrelles métalliques aux baies; rampe d’escalierdu perron et grille sur rue en métal. Cuisine de Cave ?
Date : env 1900.

 

 

 

 

 

 

 

Toit à la Mansart

mariejose34Avenue Marie-José
N°15 voir ci-dessus et N°26.
N°34 Pierre et briques. Décor art Décosur pierre et chouette. Toit à la Mansart sans doute tuiles récentes

 

 

 

 

 

 

 

mariejose24Avenue Marie-José N°24
Art Déco avec relents d’éléments 1825 ! (Pierre en cubes avec baies)
Dominantes de briques. Métal au balcon au-dessus de l’oriel. Assez symétrique. Porte, portail, large baie – métal et châssis à guillotine.
Pignon en courbe écrasée et toit à la Mansart de part et d’autre.
Date : env 1920

 

 

 

 

 

 

Modillons allongés en bois

wanderpepen155Avenue Wanderpepen N°155
A la limite de l’éclectisme de 1921. Elément orientalisant : arc outrepassé. Chassis récents semble-t-il.
Couleurs des briques variées (notament briques vernissées blanches)
Modillons de corniche allongés.
Toit plat

 

 

 

 

 

 

stjacques23Rue Saint Jacques N°23
Briques, pierre, colonnettes, « embrasses » lourdes en pierre, claveau en épis sgraffites très colorés, modillons allongés en bois, toit plat, bandeaux en boudins saillants. Art Nouveau particulièrement au rez-de-chaussée.
Date : avant 1914

 

stjacques23_z

 

 

 

 

 

 

 

 

Façades sans particularité marquée

montjoieAvenue Charles Deliège « Maison Montjoie »
Façade simple mais pas banale . Enduit peint avec relief Art Déco (stuc ou briques en relief) Balcon en fer forgé.Rez-de-chaussée, bardage bien conservé, porte en bois et verre (à maintenir).
Date : environ 1920

 

 

 

 

 

 

 

mariejose46

Avenue Marie-José N° 46
Façade enduite et peinte. Stuc décoratif. Oriel sur culots en « gradins » dégradés. Oval sur pointe. Baies rectangulaires, plein-cintre
Art Déco tardif.

 

 

 

 

 

 

 

 

mariejose22Avenue Marie-José N° 22
Horizontalité dominante (toit plat)bandeaux d’étages en briques enduites peintes. jeu de briques. Oriel en diabolo, châssis en bois.
Date : en 1925/1930

 

 

 

 

 

 

 

wanderpepen88Avenue Wanderpepen N°88
Charnière 19e 20e s env 1900
Alternance de briques blanches vernissées et rouges. Sgraffites-Pierre en arc à volutes au-dessus de la porte, en bois (type ~1890)

 

 

 

 

 

square_derbaixSquare Derbaix
Semble être de briques jaunes et pierre bleue avec décor en relief (stuc ou pierre sculptée) Loggia et balcon de pierre. Résille en métal au portail. Porte en bois Décor de sgraffites(bandeaux sous corniche)
Date entre 1890 / 1910.
La date indiquée 1905. Caractéristiques encore très 1901

 

square_derbaix_zsquare_derbaix_t

 

 

 

 

 

 

derave13Rue Derave N° 13
Pas encore Art Nouveau mais déjà dégagé de l’éclectisme. frises de briques colorées en damier. Deux vitraux. (sans doute enlevés aux autres fenètres) Sobre, équilibrée Partie centrale en avancée légère.
Date : 1890/1900

 

 

 

 

 

 

 

pharmacie_milletAvenue Albert I « Pharmacie Millet »
Caractéristique de fin du 19e début 20e s. Carreaux en céramiques formant des panneaux publicitaires(Ateliers Hermant Bruxelles)
Façade intéressante à préserver.
Voir « Patrimoine Monumental » p 147 (T 10 ‘1)
Date env 1900

 

 

 

 

 

 

berryAvenue Albert I « Café Le Berry »
Briques et quelques pierres aux baies. Fausses embrasures de fenètre au rez-de-chaussée.Arc outrepassé . Toit à faible pente Soubassement en pierre peut-être plus ancien.
Date env 1900

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques immeubles de la route de Merbes avaient été oubliés lors de notre périple. Grâce à un aimable correspondant M J-C Orban, nous pouvons combler cette lacune. Sur la droite de la route au N) 289 un immeuble à usage commercial a été construit en tenant compte de l’inspiration art déco . Prédominance des lignes droites soulignées par un occulus de grande taille surmontant le portail et deux acculi plus petits de part et d’autre de l’enfilade de fenêtres.

nat55
Plus loin sur la route un autre édifice – maison d’habitation- N° 329 légérement en retrait et précédée d’un petit jardin s’inspire de l’Art déco.

nat55_329

Toujours des formes simples, une cage d’escalier arrondie soulignée par un vitrail vertical sur quasi toute la hauteur partage l’édifices en deux volumes. On remarque encore deux acculi et l’oriel à deux pans.

Juste un peu plus loin au N° 331 deux habitations jumelles et parfaitement symétriques , encore une fois occuli et lignes horizontales et verticles bien soulignées. La construction sur la droite à usage industriel est très soigné.

nat55_329_e

 

Au dessus du grand portail à droite figure un élément décoratif ( malheureusement très peu visible sur la photo) Un V contenant deux ellipses superposées.

nat55_329_f

La construction en deux habitations ,N°331 symétriques. Remarquez la partie centrale dont la verticalité est soulignée par ces les tiges métalliques « supportant » les oculi. Nous serions reconnaissants aux lecteurs qui pourraient nous donner des informations sur l’année de construction, le nom des premiers propriétaires et de l’architecte.