Bienvenue sur le site de la Société d'Archéologie et des Amis du Musée de Binche

Catalogue de l'Exposition

Le catalogue de l’exposition est  disponible ! Il reprend les photographies de l’exposition et est agrémenté d’explications et de contextualisations. Au prix de 12€. Il sera possible de l’acheter lors de nos conférences ou à la Librairie de la Reine, Grand-place de Binche.

Prochaine conférence de la SAAMB :

Samedi 19 novembre 2022 à 17h30

« Georges Lengherand, mayeur montois, et son récit de pèlerinage en Orient »

Par Gilles Docquier, Docteur en Histoire et conservateur de la section d’Histoire régionale au Musée royal de Mariemont.

 

Si le nom de Georges Lengherand est passé à la postérité, ce n’est pas tant l’homme public et politique qui a retenu jusqu’à présent l’attention des chercheurs que son récit de pèlerinage. Cette relation, qui fourmille d’informations très intéressantes sur l’expérience pérégrine d’un bourgeois des anciens Pays-Bas en cette fin de xve siècle, ne nous est connue que par deux copies manuscrites sur papier : l’une est conservée à la Bibliothèque municipale de Lille, l’autre à la Bibliothèque municipale de Valenciennes. Contrairement à d’autres pèlerins contemporains, le voyage de Georges Lengherand n’a fait l’objet d’aucune impression. Et il faut attendre 1861 pour que le texte soit édité par l’érudit français Denis-Charles Godefroy (1795-1877), marquis de Ménilglaise, dans la collection des Publications de la Société des Bibliophiles belges séant à Mons. Bien qu’elle rende encore de fiers services au chercheur et que la transcription du texte de Lengherand reste globalement satisfaisante, ce travail ne répond désormais plus aux normes scientifiques en vigueur et mérite une nouvelle attention. En 2010, à la faveur de l’exposition tenue au Musée royal de Mariemont, Mémoires d’Orient. Du Hainaut à Héliopolis, les deux manuscrits de la relation de Lengherand étaient présentés au public. Ce faisant, une nouvelle édition critique et commentée de ce récit est actuellement en préparation.

Parallèlement à ce travail, il s’avère indispensable de mieux cerner le profil de notre pèlerin ; la position et le rôle de Georges Lengherand dans la société de son temps nous permettent d’appréhender son environnement familier, ses modes de représentation et ses repères qui lui serviront de point de comparaison avec ce qu’il découvrira dans des contrées qui lui sont encore étrangères. Ce récit de pèlerinage doit être vu à l’aune de son auteur, en miroir de sa carrière. Malgré le nombre assez élevé de mentions relatives à Lengherand dans la littérature scientifique, la plupart des données biographiques à son sujet – parfois reprises sans discernement à la seule introduction de l’édition de Godefroy – restent assez pauvres et redondantes. Bien qu’exigeant et chronophage, un retour aux sources archivistiques s’avère donc indispensable pour retracer la carrière riche et variée de Georges Lengherand, entre le Hainaut et l’Orient.

Notre publication exceptionnelle :

"Histoire de la ville de Binche"